GO – NO GO

Profitant d’un récent arrivage de congés payés et de jours feriés nous avons décidé de nous payer un rail d’aventure.

Au prix de l’aventure de nos jours, 4h pour rejoindre le pays des hibères et reprendre le road book où nous l’avions laissé, c’était 3euros le melon, 10euros les trois… Donc disais-je, nos mécaniques bien rodées par les sorties de ces dernières semaines et équipés pour le raid, nous nous sommes retrouvés coté espagnol vers Grauss pour finir ce trip par les chemins et autres routes de montagnes. On nous avait prédits des routes embourbées et effectivement, dans l’idée, c’etaient bien des routes embourbées mais sans eau, le réchauffement climatique ayant fait son oeuvre de ce coté de la montagne. De vous à moi et au regard des distances on s’est dit que finalement c’était pas plus mal (on a gagné du temps). Bilan un bout d’Aragon, un bout de désert des Bardénas, un bout de Navarre et un bout de Pays Basque et nous revoila en terre de Gaule.

Remarque : les chemins rocailleux sont propices à l’arsouillage en regle et mal inspiré aurait été le rat des champs de traverser devant nous car il aurait servi de casse croute aux vautours légions dans ce coin de l’europe.

–Donny adventure addict–

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s