SAVE WILLY

Alors que je vagissais en silence en serrant les poings et tout ce que la nature m’a donné d’orifices, mon « Groseb« (pseudo historique), gentiment me racontait la mésaventure de Willy, l’orque  d’ « Il faut sauver Willy » et les aventures qui s’en suivirent. Partagé entre lui dire qu’il me faisait énormément mal mais piqué par ma curiosité maladive je le laissais parler, profitant que de temps à autres il levait les mains pour imager ses propos. Je ne vous la refais pas parce que je m’éffondre en larmes à chaque fois que j’en renouvelle le récit, cependant je vous engage a parcourir ce blog d’explication qui provoquera probablement des émotions émouvantes (!).

Pour toi mon cher Walter qui m’a demandé avec insistance de te comuniquer la marque du filtre à air qui équipe mon copain des bois, et bien c’est écrit dessus, comme le…

IMG_1415

–Donny is raving mad–

HAVE A DRINK ON ME

Encore une bonne journée a couper du fil et le bout de la route est proche. Un fois éliminées les activités chronophages je devrais avoir 100% pour mon copain des bois !!!IMG_1412

–Donny’ll get hell to pay

ENERGY DRINK

Tu crois que ça va filer comme un zodiac bien gonflé et puis un truc en entraine un autre et arrive un moment où tu peux plus faire machine arriere, fini les « beauté du geste » ou les « enfances de l’art », place aux compromis pour que ça marche et que l’objectif soit atteint. Voila pour clarifier les choses pour les gars qui lisent pas entre les lignes, la power pulley damper étant plus large, le choix d’une couronne rapportée par dessus au lieu de …je ne sais quoi d’autre à c’t’heure, font que l’échappement doit être modifié pour laisser passer tout ce p’tit monde. C’est marrant ce besoin qu’ont les marins bretons de faire des phrases pour expliquer les choses alors que quelques bonnes photos parlent d’elles même…

IMG_1386

IMG_1389

IMG_1384–Donny actually out of order–

 

SCHOOL’S OUT

Un cours de guitare qui saute, mon artisan peintre qui se pine dans ses agendas, l’organisation de la prefecture qui s’améliore(3h quand même) et voila l’horizon qui se dégage. Je saute sur mes limes et « Bim! » dans dla tole d’alu. Oui mes visites régulières chez mon maitre Yoda sont un enseignement à chaque fois et quand il me dit : « avec ton capteur de position de papillon CB perf tu vas te faire chi… il est pas stable » on est en droit de douter au regard de la notoriété de l’entreprise qui vend ces trucs (35dollars hors port tout de meme pour un truc pas stable…) mais l’expérience de terrain est une valeur dont il ne faut pas douter, donc je me met en quete d’un capteur de bonne facture et « ReBim! » dans mon placard en formica années 50 que ma mamie m’a donné je trouve un papillon complet avec son capteur de chez Braun Motor Werk, là si c’est pas stable je me pend par les coui…à un élastique(oui bon je m’égard!!).Aprés c’est l’aventure habituelle, un premier morceau qui va pas, puis un autre qu’on fout aussi à la poubelle et puis au final le bon truc pointu précis. Voila dans l’oeuf au riz qui s’en est suivi j’ai fait un petit radiateur pour mettre sous le module d’allumage, je pense que ça va faire rire mon regleur motoriste, connecté quelques durites aéro et pis voila c’est l’heure de la soupe.

–Donny pulls the finger out today–

PURPLE’S OUT

La force des choses étant ce qu’elle est, bonne des fois, saoulante souvent comme ces caissières de supermarchés, mauvaise comme l’organisation du service des permis de conduire de la prefecture, il faut passer outre et se dire que ça va passer et que même si c’est trop court il y a quand même 24h dans une journée. Donc en optimisant mon temps au max j’ai pris un moment pour shooter un projet client au top en construction chez mon ami et sparring partner Custom Marocco Dutil. Désolé pour le cadrage l’engin séjourne temporairement dans la cabine de peinture…

 

–Donny knows that good can be done with yellow on buggy–