LAST OF 2012

J’ai raté FedEx à cause qu’on a profité d’un air stream bien orienté pour verifier que le bleu de l’océan se marie bien avec le bleu du ciel. On ne s’est pas privé pour baffrer une gauffre au chocolat histoire de refaire des garnitures de la Toy mobil et pour constater que les vagues de décembre c’est pas « la tendresse »!!

Allez Amis, buvez pas trop, restez en vie et à l’année prochaine.

IMG_1466

IMG_1470–Donny en pleine transmutation temporelle–

Publicités

Kein Stoff mehr

FFBWir werden uns auf diese Saison zu bauen, um unsere deutschen ein bisschen zu überprüfen. Die deutsche, die Sprache schön und voller Schreie romatique hasse vor allem abends so köstlich sadomasochistischen. Sie wissen, dass vor dem Untergang in den dudesism die Truppe wie diesem Blog nicht schaden Freak Brothers? Stellen Sie sich vor Donny mit Bart. Stellen Sie sich vor Dude mit Cowboyhut. Stellen Sie sich vor Walter mit Haaren.

freakbrothers3_klein

Pour le dire autrement, je suis tombé par hasard sur cette planche des Fabuleux Freak Brothers en ALLEMAND et la conflagration de cette joyeuse bande hippie avec une langue de dompteur m’a laissé pantois.

SYMBOLIQUE OU PRATIQUE

Je vais pas vous faire un dessin au risque de voir fondre sur moi la fronde de mes « camarades » de blog ridiculisant sans scrupules les avancées laborieuses de mes copains de garage. Ne leur en déplaise entre les muets, les caustiques ou les lointains celui que je prefère c’est le Donny qui dit…parce que !

Donc passage de boules, je vous laisse réfléchir …

IMG_1460

IMG_1459–Donny qui a des petites mains qui marchent–

 

METAMORPHOSE

Pendant que vous boudiez, la vie coulait, paisible et torride à la fois. Uncle Pewee bossait sur son copain des routes. Et pis un jour l’appel de la forêt a été plus fort et la métamorpose s’est opérée. De si bons souvenirs, si si !!

buggy pewee vert 2–On the road–

pewee buggy vert 4–Traaaaaannnnnffffooooooooooormatttttttttionnnnnnnn–

pewee neige 1–Coincé dans la neige–

–Donny open the shoe box–

Le propriétaire du buggy blanc est prié de déplacer sa vésicule

edika_retourvacances

Donny est parti surfer dans sa belle famille en nous offrant un des majeurs verticaux dont il a le secret. N’est-ce pas le moment choisi pour parler un peu buggy ?

Attention, pas LE buggy blanc à taches dont chaque nouvel interrupteur donne lieu à un article. Non, le buggy tchalifornien à gros boobs, le buggy qui fait dire « oh yeah, oh Lord… mmmhh ». D’ailleurs, on peut se demander sérieusement si le buggy est un truc fait pour la France. Regardez-moi ce vidéogramme des établissements SOVRA, vaillant mix entre une rédaction de 6ème et les goûts musicaux d’un artiste de la pub pour radios locales. Voila, c’est fait, on est navré. Ce pauvre tombereau homologué est aussi fun qu’un vieux Marc Dorcel. On imagine un deejay à gourmette, crinière Elseve au vent, ray ban sur le nez, Marlboro dans la poche de la chemise en jean, priant pour que la jauge à essence soit fiable, faute d’avoir pris son Cialis à temps.

edika2

On oublie. Car, sur ses terres d’origine, le buggy s’est laissé pousser les roubignoles. Il est chromoly, il grimpe les dunes, les poufs, tout ce qui bouge  (NDLR : Attention ce lien est HUM HUM, ne pas ouvrir avec les enfants devant l’ecran ) et, lui, il emmerde ce petit pays inventeur de la Rodéo pour aller chercher le pain comme Bebel.

I don’t roll on Shabbos

Après avoir équipé Donny et le Dude pour l’hiver, il était attendu, souhaité et dit que je ferai amende avant la fin du monde maya en vous causant un peu de moi. C’est un bien funeste sort qui s’est acharné sur ma triste personne en me dotant de caractéristiques d’origine peu défendables. Rétrospectivement, les charrettes qui m’ont accompagné avaient un peu les mêmes soucis.

fred-1

Voila par exemple à quoi cette malédiction ressemblait pour mes 18 ans. Papy, après sa troisième sciatique, se décida pour une BX et m’abandonna sa Fiesta Ghia 1100 quasi full-options (hors le toit vinyle). J’attaquais les beaux-arts avec, pourquoi s’en cacher, une certaine envie de bousculer les codes graphiques de l’époque. Le brun doré de la Fiesta, sa sage traction, son côté « chignole de pouf' » ne m’emballaient pas. Heureusement qu’un enc… de moniteur d’auto-école m’envoya direct à la commission médicale du permis. Privé du papier rose, je rendis les cléfs de cette chose au grand-père.

fred-2

Heureusement, j’avais des potes. J’ai donc eu la joie et l’avantage de tracer à la place du mort dans bien des carrosses. Le texan à moustache puis le californien de Libourne ont subi mes hygiene de faux-roux dans des virées sud-étasuniennes variées. C’était une époque ou les loueurs étaient sages à la place des clients. Au Texas, cette année 96, le truc le plus exotique, en dehors de mon coup de soleil, était la Ford Probe, une Mazda relookée avec des mirettes téléscopiques. Visiblement, Ford, ça rend redneck.

fred-3

Bon, j’ai bien acheté des autos avec mes sous. Ce 181 vert, un vert sorti du nuancier Ford de la… Fiesta, était mien. Moteur sage, monte de pneus d’origine, carrosserie impeccable, look pas folichon, difficile de faire moins baja que ça. J’aurai du faire tout l’inverse mais le tuning et le chocolat marocain n’avaient pas encore ramolli la flicaille au point qu’elle laisse rouler de la patina sur airbags comme maintenant. J’ai aussi eu un Range V8, probablement le plus beau de mes jouets à date. La nuque longue est aussi à ranger dans le passé. Faites des photos, ça surprend toujours.

ET SI…

Et si la fin du monde avait un jour d’avance, si nos savants de marseille s’étaient trompés dans leur calcul un peu comme ceux qui nous avait prédit une sortie de crise rapide, hein? Si on se faisait enfler et prendre par surprise ??? Pour ma part qui ne cede pas à la paranoïa générale car depuis longtemps tous mes stocks de produits de première nécessité sont dans le vert (Ehoh ! on est épicier ou on ne l’est pas) je me dis en bon supply chain manager que je dois anticiper cette éventualité et dire ce que j’ai a dire avant qu’on me coupe le courant ou qu’on ne m’enfouisse sous des tonnes de gravats. Donc mis à part les grieffes communs au sujet des cancres de l’ump et de son chear leader de merde en short, je ne saurais que trop dire que mes amis, mes frères, mes cinq doigts de la main, vous avez été l’épaule sur laquelle je me suis épanché, vous avez été MCF (voir )que je n’ai pas eu, la main agile quand il s’est agit de bouger de la ferraille, vous êtes mon phare, mon rempart, ma bouée…bon vous êtes trop rares ,trop peu locaces, trop moustachus,  insensibles à mes blagues d’adolescent attardé. Vous êtes cinq comme les…euh…Trop peu mais suffisant. Voila et si je pouvais rajouter que sans amis la fin du monde ne vaut pas d’être vécu, que sans amis les cuites sont sordides, que sans amis on reste en jogging à la maison…

Donc pour feter ça Champony pour tout le monde

tumblr_me7d6lEITb1rn8k76o1_1280–Jungle Donny the day before–

 

Winner Winner Chicken Dinner

Tout le monde gagne! Maman est contente car toute la smala rentre dedans pour les piqueu-niqueu dans les bois et toi tu garde toujours « The Margueritte Touch », as seen dans le chef d’oeuvre de Fernandel de 59.  En plus tu peux transferer toute tes pieces perfo. La cerise sur le gateau: Tu deviens le hero de Herr Lanoire. Win, Win , Win.thing1

thing2

Td

MONTHLY SHIT

La dernière shit mensuelle de l’humanité, avant le big bang du 21. Non pas qu’on va avoir des regrets sur les grosses merdes que vont nous pondre nos semblables tristement humain, mais, un peu comme nos « propres » flatulences qu’on est les seuls à supporter… et face à l’inexistence de mes collègues pour « gérer » ce post traditionnel et rédibitoire je me jette et en parallèle je suggère des idées de cadeau pour la fete de Noel virtuelle de cette année. On y croit :  » un , deux, un, deux allez tous dans le trou… »

 

Capture d’écran 2012-12-14 à 20.40.13

–Donny vous habille pour l’hiver…moltonné–

STANCE

C’est marrant ça, l’icone de la voiture de sport française quand elle est revue par des yeux anglo-saxons (probablement) revet dés lors un stance que nous autres « persuadés que nous avons toujours raison » avons des difficultés à produire. Ou alors c’est la photo hyper travaillée en HDR, ou la couleur, ou le ciel bleu, ou les chapeaux de paille…voyez, moi même je cherche a trouver une alternative à cette évidence.

Vous m’direz.

tumblr_menj5mgAra1rwti35o1_1280–Donny looks fot the graal–

 

The young Dude, a texas-sized untold story (with a mustache)

Manolo-1

Pas d’affolement. Le temps que vous allez passer à regarder cette image n’y changera rien. Oui, il s’agit bien, à gauche, d’une version assez ancienne du texan d’expression française qui signe par moments sur ce blog. A droite, Mickael « beaggle » Grelaud vous est peut-être moins familier même si Donny s’est donné mission d ‘exhumer ses oeuvres de jeunesse.. Au fond, et en couleurs naturelles, le mythique Cadillac Ranch. Derrière le Canon, le Walter des années 90. A l’image, deux versions du monde et le land-art / pop-art qui les sépare. Mais, comment en est on arrivé là ?

Manolo-2

Tout commence, apparemment, ce matin de février, en bas de la Mecque pyrénéenne de la descente sur route qu’est la station de Peyragudes. On distingue, dans la pale lumière de l’aube, un jeune Dude en pull d’époque. A sa gauche, PeeWee Canton, dans sa période rose. A droite, mon CDF (TM) (C) et, tentant de masquer un sourire sournois, un suisse du Lot-et-Garonne, alors en pleine gloire de Chouper WayWay. Les conditions de neige assez désastreuses auraient inspiré au Dude son exil et… sa moustache.

Manolo-3

Commence alors une errance qui aurait évité à Kerouac d’écrire toutes ses conneries existentielles. Débarqué en Amérique, Sarger se fait appeler George Karacostas et prospère dans le business peu avouable des colis piégés. Equipé d’une voiture de clown, il écume les sorties d’école et cède au revival de la « moustache Magdane ». Conscient du rôle qui incombe à la diaspora talençaise, il invite sous des fallacieux prétextes nombre de compatriotes à venir admirer sa réussite matérielle manifeste : couvre-chiottes en moumoute, épaves diverses, rebate coupons chez HEB et j’en passe.

Manolo-4

Voila comment on en arrive, assez logiquement, à cette image improbable d’un jeune du Haillan en stage accéléré de margharita souriant à la perspective de raconter le desert des cowboys à ses parents, assis autour de la table en formica de la cuisine. Cette image, extraite du making-of, montre également pourquoi en comment le Dude, après avoir assumé le fait qu’il ne pourrait pas se faire passer pour un chauffeur grec toute sa vie, a découvert sa vocation dans la pièce auto. Notez la pose très « dealer » et l’effort de color matching. C’est comme si on l’entendait dire : « c’est une super base. Je peux t’avoir des enjoliveurs NOS pour pas cher ».

COSMETIQUE

Bravant le froid, en bon garage Dude j’ai entrepris quelques modifs esthetiques à mon copain des bois…tout se discute mais en plus de faire plaisir à mon copain Michel je trouve ça pas mal.

IMG_1303

IMG_1306

IMG_1307–Donny wears prada–

ACTION

C’est dommage de ne pas partager quelques plans fait par un bon copain qui s’était résolu à la marche a pied alors que nous autres nous ferraillions sur nos 4 roues en essayant de les garder au sol.

Vous pouvez vous régaler de jolies photos prises par Pascal Leroux ICI

–Donny admiratif–

EFFAÇONS LES PREUVES

A force de tourner autour de mon Bus, je ne me vois pas vieillir avec ce tableau de bord « lisse » qui aura fait les grandes heures du cal-look dans les années clés. Profitant d’une poussée d’opportunisme je demande à la cantonade qui aurait un morceau adéquate pour couper – coller (pomme X-pomme V). Ben vous le croirez ou non mais s’est présenté un gars du Loire et cher qui avait un bout de combi « à découper » et qui moyennant un sourire de la patronne m’en a fait cadeau. Et pis c’est coupé propre genre, moi derriere un coup de ciseaux, 2 pinces étau et un cordon en chainette je me vois déja en train de poser deux trois mastics inévitables et rouler jeunesse.

Ce message d’espoir pour dire que derrière  ces pages virtuelles il y a des hommes au grand coeur, c’est rare mais j’en ai trouvé un. Merci Laurent pour tout ça.

IMG_1302

 

–Donny des fois maladroit et obscure–

BLOW JOB

Non mais t’as déjà vu ça? En pleine paix. Y chante et puis crac, un bourre-pif! Mais il est complètement fou ce mec! Mais moi, les dingues j’les soigne. J’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère ! J’vais lui montrer qui c’est Raoûl. Aux quatre coins de Paris qu’on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi quand on m’en fait trop, j’correctionne plus, j’dynamite, j’disperse, j’ventile…

Pour ne pas verser dans le misérabilisme de la presse pipol, et pour que le 1er amendement soit respecté, j’enterre, j’enfouie, je fais disparaitre dans les lymbes de l’espace virtuel dans lequel certains de mes « amis » devraient finir si l’envie de continuer ce petit jeu les tente.

funny0116–Donny’s body can’t stand cats and suckers–

Eine Neue Geschichte des Schrill a.k.a. Donny

Donny

Sous ses airs bonhommes de papa facétieux taché de cambouis et de gadoue, l’animateur certifié de ce blog cache un lourd passé qu’il m’a expressément interdit de décrire. Oui, Donny a son BAFA et c’est en cela qu’il est apte. Découvrons tout d’abord la tronche que lui inspire depuis longtemps mes inepties imprévisibles. Ce cliché angoissant et lambrissé a été pris dans la salle des banquets du manoir Cocheril. Les exégètes apprécieront la Swatch vintage et la présence d’une brique de Cidorange, un breuvage aujourd’hui interdit, introuvable et contraire à plusieurs directives européennes du plan REACH en matière de dispersion des sous-produits de l’industrie chimique.

DonnyGuitar

Laissons derrière nous cette image qui a inspiré le masque des Scream. Ceux qui le connaissent savent qu’il a depuis longtemps abandonné les baguettes pour la guitara, soit disant pour accompagner ses fils sur la voie royale du tombage de gonzesse en trois accords. La seconde pièce que je verse ici à tes pieds, cher lecteur, représente le dit Donny en plein délire Van Halen sur une Paul Beuscher acoustique, accompagné d’un certain François L, aujourd’hui cadre chez Thalès ou dans un truc encore plus sordide. Les experts datent cette image de 1981 mais je les soupçonne de tout ramener à la victoire de la gauche. Le duo François-François n’a jamais produit autre chose que le prototype de ce qui serait un jour la air guitar. Dans ce décor improbable, Donny impose sa coupe à la Kim Jong-Il.

Donny-close

En fouillant, j’ai retrouvé une image peut-être encore plus étrange. Donny s’y donne le déhanché de mâchoire caractéristique de Sammy Davis Jr. Ni noir, ni juif ni borgne, ce grand comédien, saisis tel un fauve dans les phares du Land Rover, improvise là probablement une des facéties vocales qui ont garanti la qualité de ses études en l’éloignant, temporairement, de la compagnie des femmes. En inspecteurs avisés des publications online, vous aurez, je l’espère, noté l’omniprésence du « jeans », ce denim si caractéristique de la rébellion et de la jeunesse politisée.

DonnyMonacoUne dernière et au lit (pour le moment en tout cas…). Elle s’appelle « Donny à Monaco » et, de l’avis de plusieurs experts, représente de façon allégorique la lutte sans fin entre le capitalisme le plus abject et le marxisme dès qu’on tente de s’en servir. Le contexte : Donny a roulé toute la journée dans une Mégane rouge. Après une descente du col de la Turbie dont il parle encore parfois avec des trémolos dans la voix, le voici dans un appartement cossu avec ses deux ennemis de toujours : clim et poils de chat. Terrassé par le doute, il veut prendre repos pour apprécier au mieux un vague concours de cagoles modifiées à Menton, le lendemain. Et c’est alors que le spectacle majestueux de la nature, sans cesse renouvelé, nous saisit. Il va s’enrouler tel un burrito humain, à même le sol. Dans un dernier sursaut de vie, il lache sa ventoline pour tendre un majeur vers les cieux, comme pour nous dire que nous sommes tous, un peu, de la poussière d’étoile.